Comment installer mon plafonnier ?

Très souvent confondu avec un lustre, un plafonnier est un système d’éclairage plus petit que ce dernier qui se pose sur le plafond. À la fois décoratif et fonctionnel, c’est un bon appareil d’éclairage pour intérieur qui offre de multiples avantages.

Si vous souhaitez acheter un plafonnier : Sélection Meilleur Plafonnier !

Et contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, on n’a pas forcément besoin d’être un professionnel en électricité avant de le poser chez soi. Il suffit de suivre les étapes ci-dessous et vous verrez que son installation n’est pas aussi difficile qu’on l’imagine.

Ce qu’il faut savoir avant l’installationplafonnier cuisine

Avant d’aborder le processus d’installation proprement dit, il est indispensable que vous ayez connaissance des outils dont vous aurez besoin. Il s’agit d’ustensiles tels que : un tournevis, une perceuse, une pince à dénuder, une cheville à basculer, et une pince coupante. Vous pouvez vous les procurer dans le magasin de bricolage du coin ou sur un site de vente en ligne (comme Amazon).

L’important est d’acheter des produits de qualité et très efficace. Alors, choisissez-les avec précaution et en connaissance de cause. Pour plus de sécurité, choisissez surtout ceux qui ont un revêtement en plastique en l’endroit ou se posent les mains. Nous allons maintenant vous présenter les étapes de l’installation.

Pour d’autres infos : Quels types d’ampoules pour mon plafonnier ?

Les étapes pour installer un plafonnier

Il faudra suivre scrupuleusement chaque étape, car chacun d’eux est important pour bien poser votre luminaire.

  1. Avant de commencer l’installation, coupez d’abord le courant sur tableau électrique (ou sur le disjoncteur). Vérifiez ensuite si le système est bel et bien hors tension, pour éviter tout risque d’électrocution.
  2. À l’aide d’un crayon, marquez l’endroit que vous avez choisi pour poser le luminaire sur le plafond. L’emplacement doit être bien centré par rapport à la pièce, et de préférence se situer au-dessus d’un meuble.
  3. Faites un trou dans le plafond au moyen d’une perceuse et insérez-y une cheville à bascule. Celle-ci doit être adaptée au poids du plafonnier et à la nature du plafond (plâtre, béton…) Ensuite servez-vous du tournevis pour visser le piton métallique de suspension (ou le crochet).
  4. Percez un autre trou dans le plafond (non loin du premier), et insérez-y la tige du boitier de dérivation (elle est souvent incluse dans la livraison du produit).
  5. Et en utilisant la pince coupante, prélevez la longueur de câble dont vous avez besoin pour l’installation. Une fois effectuée, introduisez-le dans le précédent boitier de déviation.
  6. Servez-vous maintenant de la pince à dénuder pour dénuder les fils électrique sur 10mm environ. Raccordez-les ensuite en tenant compte du sens d’arrivée des fils et de leurs couleurs (le fil en bleu est le neutre et la phase est en rouge), puis fermez l’ensemble du boitier.
  7. À présent, il faut suspendre le plafonnier au crochet, puis y insérer une ampoule. Notons que l’ampoule doit être adaptée au luminaire, sa puissance maximale en watts ne doit pas dépasser celle inscrite sur la suspension. Et pour économiser de l’énergie, optez pour les ampoules « basse consommation » comme les lampes fluocompactes.
  8. Pour finir, vérifiez si l’installation fonctionne correctement.

En suivant judicieusement ces étapes, nos conseils et recommandations, il ne fait aucun doute que vous installerez facilement votre plafonnier.

Pour consulter un de nos tests : Test et Avis du plafonnier B.K.Licht BKL1024

Plusieurs raisons peuvent pousser à installer un plafonnier : un excellent éclairage intérieur, un luminaire design, la capacité d’adaptation du plafonnier et bien d’autres. Pour le poser facilement soi-même, il est important de suivre quelques étapes et précautions que nous avons énumérées ci-dessous. Notons que vous devez choisir les matériels nécessaires en fonction du type d’installation et de certains critères que nous aborderons prochainement.